top of page

Lampe UV ? Lampe LED ? Quelle lampe utiliser pour les poses en fibre de verre ?

Dernière mise à jour : 27 juil. 2023


Les lampes UV sont utilisées pour permettre aux gels constructeurs, aux vernis et aux autres types de gel de catalyser. En effet, lorsque la lumière agit sur ces produits, les molécules qu'elles contiennent s'assemblent pour créer un film plastique (également connu sous le nom de réseau de polymères), donnant ainsi au vernis un aspect gel, une résistance accrue et une tenue prolongée.

Avec cet effet, la lampe UV est un élément indispensable d'une prothésiste ongulaire.


UV x LED ?


Le rayonnement lumineux artificiel produit à partir d’énergie électrique peut se faire selon deux principes : l’incandescence et l’électroluminescence. Il existe plusieurs types de lampes émettant des UV qui peuvent être utilisées pour le séchage des vernis semi-permanents, et leur différence réside principalement dans leur mode de fonctionnement.


Lampes pour UV

Les lampes dites à incandescence, appelées "lampes UV", utilisent des tubes fluorescents. Elles ont tendance à consommer plus d'énergie, produisent davantage de chaleur et peuvent nécessiter un temps d'exposition plus long pour sécher les gels semi-permanents.













Les lampes LED sont électroluminescentes et qualifiées de "froides". Elles ont généralement une consommation d'énergie plus faible et dégagent peu de chaleur, ce qui permet des temps d'exposition généralement plus courts.









Un « abus de langage »


Les LED sont des diodes électroluminescentes capables d'émettre de la lumière, et une lampe LED est une lampe qui utilise plusieurs de ces diodes. Les UV font référence à un type d'émission lumineuse dans l'ultraviolet, une plage de longueur d'onde invisibles à l'œil humain.


Il est important de noter que les termes « lampe UV » et « lampe LED » ne s'opposent pas réellement. En effet, il est tout à fait possible d'avoir une lampe LED équipée de diodes qui émettent dans l'ultraviolet, ce qui signifie que les deux termes ne sont pas contradictoires, mais peuvent coexister.


La longueur d'onde


Les lampes de séchage se distinguent par la plage de longueur d'onde à laquelle elles émettent de la lumière. Les ultraviolets sont habituellement émis dans une plage de 100 à 400 nm. Cependant, les gels ne catalysent pas tous à la même longueur d'onde.





Mon conseille


Je vous conseille de choisir des lampes LEDs, car ce sont les lampes qui génèrent moins de chaleur et catalysent plus vite le gel. Elles sont également pensées d'une certaine façon à ce que toutes les parties de l'ongle soient atteintes par le rayon UV. Ce sont uniquement mes conseils, il est très important de choisir ce qui vous convient et d'avoir les bons temps de catalyse en fonction de votre gel et de votre lampe.



Dangers de l'UV

L'exposition au soleil et aux rayons ultraviolets (UV) présente des risques, notamment les coups de soleil, le vieillissement prématuré, les allergies et, dans les cas extrêmes, les cancers de la peau. Ces risques s'appliquent également aux lampes UV et LED utilisées en manucure, car elles émettent également des UVA. Les taux d'exposition aux UVA lors des séances de manucure varient en fonction des types de lampes utilisées, de leur puissance et de la durée d'exposition. L'Académie de médecine recommande, dans l'attente d'investigations complémentaires, l'application des principes de précaution en cas d'exposition fréquente aux lampes de séchage et l'utilisation de crème solaire avant la séance de manucure. Cette recommandation fait suite à une étude en laboratoire sur des cellules exposées à des doses élevées d'UVA, émises par des lampes puissantes et utilisées pendant de longues périodes. L'Académie souligne le risque d'effets cumulatifs des expositions aux UVA sur la peau. Cependant, rassurez-vous, en suivant ces recommandations et en respectant les temps de séchage appropriés, l'utilisation des lampes LED, comme une extension en fibre de verre, reste sûre. Ces lampes ont une puissance inférieure à 36 watts et exposent la peau à des taux beaucoup plus faibles d'UVA que ceux utilisés dans les études en laboratoire.

5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page